Posted on 19, Oct 2017 in Ruses de Satan

La suite de nos prédications sur Satan va nous amener aujourd’hui à considérer un nouveau mensonge de celui qui fera tout son possible pour nuire à tous, l’enfer n’existe pas !

Souvenez-vous de ce que nous avons déjà vu durant les dernières semaines, et comment Satan s’y prend pour nous convaincre de choses qui ne sont pas vraies, ou pour nous faire douter des Paroles de Dieu, à l’exemple d’Eve dans le jardin d’Eden.

Voici le contexte du premier mensonge, Et l’Eternel Dieu planta un jardin en Eden du côté de l’Orient, et y mit l’homme qu’Il avait formé. Et l’Eternel Dieu fit germer du sol toute sorte d’arbres agréables à la vue, et bons à manger, et l’arbre de vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. (Genèse 2:8-9)

L’Eternel Dieu prit donc l’homme et le plaça dans le jardin d’Eden, pour le cultiver et pour le garder. Et l’Eternel Dieu commanda à l’homme, en disant: Tu peux manger librement de tout arbre du jardin. Mais, quant à l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras point; car au jour où tu en mangeras, certainement tu mourras. (Genèse 2:15)

Puis nous arrivons au Genèse chapitre 3, Or, le serpent était le plus fin de tous les animaux des champs, que l’Eternel Dieu avait faits; et il dit à la femme: Quoi ! Dieu aurait dit: Vous ne mangerez point de tout arbre du jardin ! Et la femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin, mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n’en mangerez point, et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez nullement, mais Dieu sait qu’au jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

Et la femme vit que le fruit de l’arbre était bon à manger, et qu’il était agréable à la vue, et que l’arbre était désirable pour devenir intelligent; et elle prit de son fruit et en mangea, et en donna aussi à son mari auprès d’elle, et il en mangea. Et les yeux de tous deux s’ouvrirent; et ils connurent qu’ils étaient nus; et ils cousirent des feuilles de figuier, et se firent des ceintures. Et ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu, qui se promenait dans le jardin, au vent du jour. Et Adam et sa femme se cachèrent de devant la face de l’Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.

Et l’Eternel Dieu appela Adam, et lui dit: Où es-tu ? Et il répondit: J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai craint, parce que je suis nu; et je me suis caché.

Et Dieu dit: Qui t’a montré que tu es nu ? As-tu mangé de l’arbre dont je t’avais ordonné de ne pas manger ? Et Adam répondit: La femme que tu as mise auprès de moi, m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. Et l’Eternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela ? Et la femme répondit: Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé. (Genèse 3:1-11)

Nous avons ici la façon dont Satan s’y prend pour nous séduire, nous faire douter des Paroles de Dieu et nous faire péché ! Malheureusement il ne s’est pas arrêter là, et nous pouvons voire dans la Bible que depuis le début Satan cherche à contre carré les plans de Dieu. Il ne veut pas que le pécheur soit réconcilié avec Dieu, ou alors faussement en faisant croire que Dieu est trop bon pour envoyer de pauvres pécheurs en enfer ! Ou encore, il tentera de faire croire que l’enfer n’existe pas, et trop souvent il y arrive.

Souvenons-nous des Paroles de Jésus, alors qu’Il s’adresse aux juifs et aux pharisiens, Le père dont vous êtes issus, c’est le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n’a point persisté dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il dit le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur, et le père du mensonge. (Jean 8:44)

Si le Seigneur à travers toute la Parole nous met en garde contre Satan, c’est parce que Satan existe, de la même façon, si Jésus nous met si souvent en garde contre ce lieu de tourment que la Bible appelle l’enfer, c’est parce que ce lieu existe bel et bien ! Que personne donc ne nous séduise avec des paroles trompeuses, paroles qui viennent directement de Satan, et gardons en mémoire celles du Seigneur !

Or, quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire avec tous les saints anges, alors Il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Et toutes les nations seront assemblées devant Lui, et Il séparera les uns d’avec les autres, comme un berger sépare les brebis d’avec les boucs. Et Il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père, possédez en héritage le royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. (Matthieu 25:31-34)

Ensuite Il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits, et allez au feu éternel, préparé au diable et à ses anges. (Matthieu 25:41)

Le monde fera toujours en sorte de ne pas croire ce qu’il n’aime pas, et malheureusement, beaucoup de chrétiens font la même chose ! Beaucoup ne voudront pas croire que l’enfer existe car pour eux, cela est incompatible avec un Dieu d’amour. Pour beaucoup, l’idée de l’enfer est une idée tellement horrible qu’elle ne peut pas être vraie ! Et bien entendu il y en a un qui se réjoui de cela, notre ennemi. Satan se réjouit de voir tant de personnes entretenir une telle idée, et de ce fait, ne pas prendre au sérieux les Paroles du Seigneur !

Le piège que l’on ne voit pas dans un premier temps, c’est que les chrétiens qui affirment que l’enfer n’existe pas, prêche le mensonge préféré de Satan, Vous ne mourrez nullement…

Mais d’autres encore pensent que l’enfer existe bien, mais qu’il n’est pas éternel ! Comment un Dieu rempli de compassion peut punir ses créatures pour toujours ? diront-ils. Ils s’imaginent qu’il faudra bien qu’un jour Dieu ouvre les portes de l’enfer pour y laisser sortir ceux qui s’y trouvent.

Lorsque nous témoignons autour de nous, nous devons tout autant parler du ciel que de l’enfer, car si nous ne parlons jamais de ce lieu de perdition, nous serions les complices du diable ! Souvenons-nous donc des Paroles du Seigneur lorsqu’Il nous parle de l’avenir des pécheurs non repentants : Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus; retirez-vous de moi, vous qui faites métier d’iniquité. (Matthieu 7:23)

Aussi je vous dis que plusieurs viendront d’Orient et d’Occident, et seront à table dans le royaume des cieux, avec Abraham, Isaac et Jacob, mais que les enfants du royaume seront jetés dans les ténèbres de dehors, là seront les pleurs et les grincements de dents. (Matthieu 8:11-12)

Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-le pieds et mains, emportez-le, et jetez-le dans les ténèbres de dehors; là seront les pleurs et les grincements de dents. (Matthieu 22:13)

Et ils iront aux peines éternelles; mais les justes iront à la vie éternelle. (Matthieu 25:46)

Voila comment Christ décrit le bannissement de la présence de Dieu. Dans d’autres passages de la Parole, Jésus compare la souffrance des pécheurs non repentant au feu :

Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui ôteront de son royaume tous les scandales et ceux qui feront l’iniquité, et ils les jetteront dans la fournaise ardente: là seront les pleurs et les grincements de dents. (Matthieu 13:41-42)

Et si ton œil te fait tomber, arrache-le; il vaut mieux pour toi que tu entres dans le royaume de Dieu, n’ayant qu’un œil, que d’avoir deux yeux, et d’être jeté dans la géhenne de feu, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point. (Marc 9:47-48)

Or, il arriva que le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham; le riche mourut aussi, et fut enseveli. Et étant en enfer, dans les tourments, il leva les yeux, et vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein, et s’écriant, il dit: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, afin qu’il trempe dans l’eau le bout de son doigt, pour me rafraîchir la langue: Car je suis extrêmement tourmenté dans cette flamme.
Mais Abraham répondit: Mon fils, souviens-toi que tu as eu tes biens pendant ta vie, et que Lazare y a eu des maux; maintenant il est consolé, et toi tu es dans les tourments.
Outre cela, il y a un grand abîme entre vous et nous, de sorte que ceux qui voudraient passer d’ici à vous, ne le peuvent; non plus que ceux qui voudraient traverser de là jusqu’à nous.
(Luc 16:22-26)

Alors ce matin, je ne vous demande pas de me croire, je vous demande de croire la Parole de Dieu ! Veillons à ne pas nous fabriquer un dieu avec notre propre imagination, un, dieu qui soit rempli de miséricorde, mais totalement vide de justice.
Un dieu qui soit tout amour mais dépourvu de sainteté.
Un dieu qui aurait préparé un ciel pour tout le monde, mais dont l’enfer serait vide.
Un dieu qui ne fait aucune différence dans l’éternité entre le pécheur repentant qui est venu au Seigneur, et celui qui ne l’est pas.
Ce dieu, n’est pas Celui de la Bible, c’est le dieu que Satan cherche à faire connaitre au monde.

Dieu est amour, sinon Il n’aurait jamais donné son Fils, mais Il est aussi justice, et Il ne tiendra pas le coupable pour innocent ! Si donc l’enfer n’existait pas, le sacrifice de Jésus n’aurait aucun sens, puisque tous seraient sauvés !

Satan existe, l’enfer existe, retenons donc fermement les Paroles du Seigneur, et rejetons avec force et conviction les mensonges de celui qui veut nous nuire.

 

PDF Audio Video