Posted on 18, Juin 2017 in Jean, Les Evangiles

Depuis quelques semaines nous étudions certains ‘Je Suis…’ de Jésus.

Jésus a dit, Je suis l’eau vive, celui qui boira de l’eau que je lui donnerai, n’aura plus jamais soif, mais l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira pour la vie éternelle. (Jean 4:14)

Puis Il a dit, Je suis le pain de vie; celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. (Jean 6:35)

Ensuite Jésus affirme être, la lumière du monde. (Jean 9:5)

Et le Je Suis que nous avons étudié la semaine dernier, était le bon Berger. Je suis le bon berger, le bon berger donne sa vie pour ses brebis. (Jean 10:11)

A ceux-ci seront ajoutés, ces autres Paroles du Seigneur :
Je suis la résurrection et la vie, celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort. (Jean 11:25)
Je suis le chemin, la vérité et la vie, personne ne vient au Père que par moi. (Jean 14:6)
Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron, sans moi vous ne pouvez rien faire. (Jean 15:1 et 5)

En entendant ces affirmations de Jésus, je pense à ces deux questions que le Seigneur posa à ses disciples et que nous retrouvons en Matthieu ;
Qui disent les hommes que je suis, moi, le Fils de l’homme ?
Et ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean-Baptiste, les autres, Élie, et les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes.
Il leur dit: Et vous, qui dites-vous que je suis ?
(Matthieu 16:13-15)

C’est cette dernière question que je voudrais retenir ce matin, Et vous, qui dites-vous que je suis ?

Il est toujours intéressant de savoir ce que le monde pense de Jésus, c’est d’ailleurs la première question de Jésus ; Qui disent les hommes que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Et nous pourrions penser que Jésus allait s’attarder sur les réponses des disciples, mais ce n’est pas le cas, très vite Il posera la question qui certainement l’intéresse plus encore, et à laquelle les disciples qui Le connaissent doivent répondre, Et vous, qui dites-vous que je suis?

Si cette question fut adressée dans un premier temps à ceux qui ont partagé la vie du Seigneur durant son ministère, nous pouvons dire qu’elle ait également posé à chacun d’entre nous aujourd’hui, Et vous, qui dites-vous que je suis?

En effet quand nous entendons les Paroles du Seigneur, nous dire qu’Il est l’eau vive, le pain de vie, la lumière dont nous avons besoin, le bon Berger, mais également le chemin, la vérité et la vie, sans oublier la résurrection, et le vrai cep, alors qu’allons-nous répondre à la question, Et vous, qui dites-vous que je suis?

Que représente Jésus pour moi ? Est-ce que je peux Lui faire confiance ? Comment prendre pour moi ses Paroles, et comment les mettre en pratique ? Jésus ne s’est pas contenté de dire, Je suis Dieu, Il a dit, Je suis Dieu et je suis venu te sauver si tu te tournes vers moi, car Je suis le seul moyen pour ton salut. Si dans notre vie, nous avons des questions importantes, celle-ci en fait partie, Et vous, qui dites-vous que je suis?

D’une manière ou d’une autre, chacun devra répondre un jour à cette question, et pour nous aider à répondre à la question, peut-être devrions-nous écouter une fois encore les Paroles du Seigneur quand Il nous dit : N’as-tu jamais pensé que tout ce qui te concerne, me concerne aussi ? Souviens-toi de mes Paroles envers toi, qui te touche, touche la prunelle de mon œil. (Zacharie 2:8)

Ou encore, c’est parce que tu es précieux à mes yeux, que tu es honoré et que je t’aime… (Esaïe 43:4), voila pourquoi Je prends un plaisir particulier à te former. C’est moi qui ai produit tout ce qui s’est passé dans ta vie, et tout ce qui arrivera encore !

Lorsque la tentation t’assaille et que l’ennemi vient comme un fleuve (Esaïe 59:19), je veux t’apprendre que c’est moi qui ai produit tout ce qui s’est passé. C’est Moi qui dirige toutes tes circonstances. Ce n’est pas par hasard que tu occupes le lieu où tu te trouves, mais parce que c’est celui que j’ai choisi pour toi.

Tu traverses des nuits de peine, de souffrances ou de tourments ? C’est moi qui ai produit tout ce qui s’est passé. Moi qui fus l’Homme de douleurs, un homme de douleur habitué à la souffrance, je t’ai laissé sans soutien humain, afin que, venant à moi, tu connaisses une consolation éternelle. (2 Thessaloniciens 2:16-17)

Un ami à qui tu ouvrais ton cœur et en qui tu te confiais, t’a déçu ? C’est moi qui ai produit tout ce qui s’est passé. J’ai permis cette déception, afin que tu apprennes que Je suis ton meilleur Ami. C’est moi qui te préserve des chutes, qui soutien ton âme, Je suis ton Confident et le Berger qui te guide.

Tes plans, tes projets, ta vie ne sont pas ceux que tu voulais ou ce que tu attendais ? Tu as formé des desseins, puis tu es venu me demander de les bénir, tandis que je voulais les préparer pour toi et en prendre la responsabilité, alors je te dirai comme je l’ai dit à Moïse avant toi, la chose est trop lourde pour toi, tu ne peux pas la faire toi seul. (Exode 18:18) Mais ne t’inquiète pas, tes blessures se guériront vite, à mesure que tu apprendras à me voir et à me suivre en toutes choses.

Notre Seigneur est partout, Il s’occupe de nous, mieux qu’un père terrestre ne pourra jamais le faire ! Et lorsque l’on pense aux premiers jours des apôtres auprès de Jésus-Christ, la première chose que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’étaient pas très convaincus par les Paroles de Jésus. Mais plus le temps passait, plus ils étaient convaincus !

Dans ce sens on pourrait se poser quelques questions, comme par exemple, d’où leur est venue leur conviction à son sujet ? Pourquoi ont-ils cru que Jésus est bien Dieu ? Pourquoi ont-ils prient les Paroles du Seigneur au sérieux ?

Qu’est-ce qui a fait qu’ils n’avaient plus de doute Le concernant ? Pourquoi ont-ils crus que Jésus était bien Dieu ? Ils ont écouté ses Paroles, ils ont observé Sa vie, et n’ont pas pu trouver une autre explication ! Proverbes nous dit, L’ami aime en tout temps, et dans l’adversité il sera un frère. (Proverbes 17:17)

Jésus est un Ami et un Frère, Il est cet Ami qui ne vous tournera jamais le dos dès que les difficultés arrivent ! Il n’est pas de ceux qui sont là à vos côtés seulement quand tout va bien. En Lui se trouve la véritable stabilité, et c’est seulement en Lui que vous pourrez vous procurer le vrai bonheur.

Il porte un nom merveilleux, Prince de paix, Conseiller tout puissant. Il n’y a personne de plus fidèle que Lui. Proverbes nous dit, Celui qui a beaucoup de compagnons les a pour son malheur, mais un véritable ami est plus attaché qu’un frère. (Proverbes 18:24)

Jésus-Christ n’abandonnera jamais ceux qui placent leur confiance en Lui, et qui l’aiment. Et vous savez pourquoi ? Parce ce n’est pas simplement un homme de bien, ni un fou et encore moins un charlatan !

Si vous ne deviez garder qu’un seul ami, alors je vous encouragerais à ne garder que Jésus-Christ parce qu’Il est un ami fidèle et tendre, toujours prêt à nous entendre, et à répondre à notre cri ! Il connaît nos défaillances, nos chutes de chaque jour. Il est riche en son amour.

Quelque soit le moment de la journée ou de la nuit, cet Ami est toujours prêt à nous écoutez, nous pouvons trouver auprès de Lui une oreille attentive qui ne nous décevra jamais parce qu’Il est, justement un Ami fidèle !

Il connaît nos défaillances, nos chutes de chaque jour. Il les connait, parce qu’Il connait parfaitement toutes ses brebis.

Déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis, car Il prend soin de vous. C’est ce que nous dit Pierre dans son épître. Sachons déposez tous nos soucis, qu’ils soient personnels, familiaux, présents ou futurs, pour nous-mêmes, pour les autres ou pour l’église, déposons nos soucis aux pieds de Jésus-Christ.

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous soulagerai. Il n’y a que le Seigneur qui peut inviter de cette façon, car Il est le seul à pouvoir vous restaurer. Beaucoup d’homme et de femmes qui L’on côtoyé le savaient et c’est pour cela qu’ils cherchaient tous les moyens possibles pour s’approcher de Lui.

Le monde peut considérer Jésus comme un simple homme de bien, comme un charlatan ou même un fou qui est mort pour rien ! Pourtant c’est Lui qui a guérit tant de malades, qui à ressuscité des morts, et qui pardonne nos péchés en donnant sa vie pour moi et pour toi sur la croix ! Non Jésus n’était ni un simple homme de bien, ni à un fou et encore moins à un charlatan, et dans ce cas, il ne reste plus qu’une possibilité, Jésus est bien Celui qu’Il prétendait être, Il est le Seigneur, le Sauveur, Il est Dieu.

Et vous, qui dites-vous que je suis?

 

PDF Audio Video